La charte des AMAP

AVANT MARS 2014

Clef de voute du fonctionnement des AMAP, la charte en définit les principes, la philosophie, les préconisations que toute AMAP, digne de ce nom, se doit de suivre .
Le TRAIT D’OIGNON vous conseille de la lire dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant charte_amap
Pour ceux qui n’auront pas le temps de tout lire voici en résumé  les 18 principes fondateurs des AMAP
1. La référence à la charte de l’agriculture paysanne (cf ci-dessous) pour chaque producteur
2. Une production de dimension humaine adaptée aux types de culture et d’élevage
3. Une production respectueuse de la nature, de l’environnement et de l’animal : développement d’une biodiversité, fertilité des sols, production sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse, gestion économique de l’eau …
4. Une bonne qualité des produits : gustative, sanitaire, environnementale
5. L’appui à l’agriculture paysanne locale
6. La solidarité et des liens actifs avec tous les acteurs locaux oeuvrant pour le maintien de l’agriculture durable et d’un commerce solidaire
7. Le respect des normes sociales par rapport aux employés de l’exploita-tion, y compris le personnel temporaire
8. La recherche de la transparence dans les actes d’achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles
9. L’accompagnement des producteurs à l’autonomie, c’est-à-dire la capacité à être maître de ses choix
10. La proximité du producteur et des consommateurs : elle est indispensable pour assurer le lien direct entre eux et pour favoriser le circuit le plus court entre producteur et consomma-teurs
11. Une AMAP par producteur et par groupe local de consommateurs
12. La formalisation et le respect des contrats à chaque saison entre consommateurs et producteurs
13. Aucun intermédiaire entre produc-teur et consommateurs, pas de produits achetés et revendus par le producteur sans accord des consomma-teurs.
14. La définition à chaque saison d’un prix équitable entre producteur et consommateurs
15. Une information fréquente du con-sommateur sur les produits
16. La solidarité des consommateurs avec le producteur dans les aléas de la production
17. Une participation active des con-sommateurs à l’AMAP favorisée notamment par la responsabilisation du maximum d’adhérents
18. Une sensibilisation des adhérents de l’AMAP aux particularités de l’agriculture paysanne

APRES MARS 2014

Le MIRAMAP le plaisir de vous annoncer que la nouvelle charte des AMAP a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée Générale du MIRAMAP, le samedi 15 Mars 2014 à Ribécourt en Picardie !

Lancé en juin 2012, le chantier participatif de réécriture de la charte des AMAP a permis de redéfinir ensemble les enjeux, valeurs, principes et règles qui concourent à faire de l’AMAP une alternative concrète pour soutenir une agriculture vivante sur les territoires.

A la suite d’un processus de ré-écriture participative inter-régionale, qui a permis à plusieurs centaines d’AMAP, dont le Trait d’Oignon, de contribuer (paysans et amapiens), les Assises nationales pour la nouvelle charte  (décembre 2013) ont conduit à l’élaboration d’un texte clair, ouvert et politiquement très solide.

Les notions de souveraineté alimentaire, de co-producteurs, d’éducation populaire, d’évaluation participative, de rupture avec l’agro-chimie,  de refus de l’appropriation mercantile du vivant, de défense des semences paysannes, d’invitation à disséminer “l’esprit AMAP”, …, marquent une prise en compte remarquable des évolutions sociétales intervenues depuis l’écriture de la charte de 2003. Tout en restant fidèle à l’orientation donnée par la première charte des AMAP, cette nouvelle charte nous offre un horizon très enthousiasmant pour continuer à faire vivre et à développer cette belle alternative.

Conformément aux engagements pris lors des Assises et afin de respecter le processus de construction collectif, la nouvelle charte des AMAP a été proposée pour validation formelle à l’Assemblée Générale du MIRAMAP (suite à un travail d’amélioration, de mise en page et sans modification  de fond, en janvier et février 2014).

Suite à cette validation, la nouvelle Charte des AMAP entre donc en vigueur et nous vous invitons tous, consomm’actuers et producteurs en AMAP à vous l’approprier ! Le concept d’AMAP appartient à toutes celles et tous ceux qui œuvrent localement dans le sens de la charte des AMAP, sans exclusive : l’AMAP est un bien commun que nous voulons continuer à faire vivre dans un esprit de co-responsabilité et d’ouverture.

Cette nouvelle charte est aussi un message d’espoir pour l’avenir du mouvement : les AMAP, après plus de 10 ans d’alternatives, ont gardé toute leur vitalité et ne cesse d’innover pour la transformation sociale et écologique de l’agriculture et de notre rapport à l’alimentation.

Nous allons diffuser la nouvelle charte des AMAP très largement auprès de vous.

Voici le document tant attendu:

La nouvelle Charte  charte_des_amap_mars_2014-3

Le lexique notion/vocabulaire chemin_vers_la_charte_2014_des_amap

En prime, pour que vous compreniez la démarche de collaboration participative qui a été initiée pour faire aboutir ce projet, voici une petite vidéo tournée lors des Assises du Miramap de Décembre 2013. Vous y verrez de manière très fugace, entre les minutes 4:38 et 4:53,  Josée, qui représentait le Trait d’Oignon. http://www.dailymotion.com/video/k77VqHVBKydIeF5xKEa

 

Laisser un commentaire